L’Institut Marin du Seaquarium

Institut Marin pour les écosystèmes méditerranéens

Lieu d’accueil pour la valorisation de la connaissance et des actions de préservation, l’Institut est également un outil de développement d’actions de recherche et de sensibilisation avec de nombreux partenaires…

Pourquoi un Institut Marin au Seaquarium ?

Le Seaquarium est impliqué depuis près de 20 ans dans des actions de préservation, dans des actions de recherches et d’amélioration de connaissances des fonds marins.
L’Institut Marin est donc le lieu de la mise en valeurs de ces actions et de cette connaissance.
Il est aussi un lieu de partage, de pédagogie et d’échanges autour de différentes actions réalisées en lien avec les communautés de pêcheurs, de pratiquants nautiques et les habitants du Grau du Roi.

Un lieu d’accueil,
un lien avec le public…

L’Institut marin a un espace dédié qui sert de lieu de ressources et d’information, de découverte et d’apprentissage, support de la valorisation des actions menées , en cours ou à venir;
C’est un outil pour poursuivre, accompagner, construire de nouveaux projets de préservation des milieux marins et lagunaires de Méditerranée.

Comment aider et participer
aux actions menées par l’Institut Marin ?

Depuis juin 2017 l’Institut Marin du Seaquarium est ouvert et structuré pour accueillir des adhérents, des passionnés et des projets.
Mais l’Institut travaille déjà avec ses partenaires scientifiques et chercheurs des associations CESTMED, Stellaris et Peau Bleue, le CPIE Bassin de Thau

Télécharger le bulletin d’adhésion (PDF 515Kb)

Concours photo « Cétacé je te respecte »

Dans le projet ACCOBAMS Survey, initiative d’acquisition de connaissances sur les cétacés, l’Institut marin du Seaquarium organise un concours photo sur le thème « Cétacé je te respecte ».
Ce thème est donc ouvert à :

  • toutes les photos illustrant les bonnes pratiques d’observation et de prise de vue de cétacés en Méditerranée
  • toutes photos de cétacés de Méditerranée, sous réserve d’une légende détaillée spécifiant les conditions de prise de vue garantissant le non-dérangement de l’animal.

  • Le présent concours est ouvert à 4 catégories:
    Professionnels, Amateurs adultes, Amateurs enfants (jusqu’à 16 ans) et Prises de vue aériennes.

    Pour participer: https://goo.gl/forms/gXo1OwtXuBIUQbuD2
    Pour plus d’informations, contactez institutmarin@gmail.com

    Télécharger le réglement du concours (PDF 135Kb)
    Télécharger le code de bonne conduite (PDF 143Kb)

    L’Institut marin sur le terrain

    Dans le cadre de ses différentes actions menées en faveur du développement durable et de la préservation de l’écosystème marin méditerranéen, l’Institut marin porte, depuis avril dernier, le projet ReSeaclons.

    Projet unique en son genre développé en région Occitanie, il expérimente la création d’une filière innovante de collecte et de valorisation des déchets plastiques pêchés en mer , portée par différents acteurs et partenaires.
    Fédérés autour de cette démarche récompensée par le Ministre de la Transition Ecologique Nicolas Hulot :

  • les pêcheurs professionnels du 1er port de pêche de Méditerranée (avec 17 chalutiers et plus de 20 petits métiers)
  • les associations locales organisatrices de nettoyage de plage (Siloé, Label Bleu, Ecodunes, Océan protection,…)
  • les agents de la ville du Grau du Roi, responsables de la gestion et du nettoyage raisonné (manuel) des plages
  • les agents du port de plaisance Port-Camargue (1er port de plaisance d’Europe) et leur « Clearblue » une barge servant, entre autres, à nettoyer le plan d’eau des macros déchets (un service de MarinovSuez) pour Port-Camargue
  • la communauté de communes Terre de Camargue qui assure la logistique et le lieu de stockage des déchets collectés
  • le Galpa (Groupement Action Local pour la Pêche et l’Aquaculture) porté par le PETR (Pôle d’équilibre territorial et rural) Vidourle Camargue, soutien technique et administratif
  • et d’autres usagers
  • s’unissent au quotidien pour collecter les déchets plastiques pris dans les filets ou présents sur la plage et dans le port.

    Une fois rassemblés dans de grands containers, ces déchets sont ensuite transformés et réutilisés pour fabriquer d’autres objets 100% plastiques marins métissés recyclés, grâce au savoir-faire et à l’innovation de l’entreprise TRIVEO (engagée dans l’économie sociale et solidaire).
    Au-delà de la valorisation des déchets , le projet ReSeaclons a pour objectif de sensibiliser le grand public sur les déchets marins et de favoriser des comportements plus responsables en faveur de la protection de la Méditerranée.

    Aujourd’hui l’opération soutenue financièrement par l’Europe, la Région et l’ADEME, et que l’on espère voir se développer sur l’ensemble du littoral, permet de collecter à ce jour environ 1.000 L de déchets plastiques (20 kg) par semaine grâce à la participation et l’implication de tous les membres.

    Pour plus d’informations, vous pouvez contacter l’Institut Marin du Seaquarium par mail ou demander Pauline au 07.68.82.02.45.