Veiller sur
le milieu naturel :
un Institut
qui agit pour vous

Pour s’engager et sensibiliser à la protection du monde marin, il est nécessaire de comprendre les clés de fonctionnement de la biodiversité marine. 

Le Seaquarium s’y engage depuis déjà de nombreuses années et le retraduit par les documentaires et reportages qu’il produit et qui sont diffusés sur sa chaine You tube. 

Balise posée sur un requin peau bleu avec Stellaris (ou Hippocampe à museau court de L’Espiguette (copyright P. Louisy))

Par ailleurs, pour produire ces documentaires, le Seaquarium et aujourd’hui l’Institut Marin du Seaquarium contribuent et développent de nombreux projets de suivis/surveillance des habitats et espèces marines. Ils s’appuient pour cela sur les partenaires scientifiques extérieurs et le savoir-faire des équipes du Seaquarium : 

  • Suivi des hippocampes et syngnathes de l’Espiguette, avec Patrick Louisy de l’association Peau Bleue 
  • Evolution de la flèche sableuse de l’Espiguette 
  • Suivi des activités et fréquentation de la flèche de l’Espiguette avec le Parc Naturel Régional de Camargue 
  • Etude sur les Peau bleue en Méditerranée et particulièrement dans le Golfe du Lion avec François POISSON de l’IFREMER de Sète et l’aquarium de Munich 
  • Suivi des herbiers de zostères de nos plages 
  • Suivi scientifique des déchets sauvages des plages du Grau du Roi, selon la DCSMM (protocole issue de la traduction de la convention de Barcelone et d’OSPAR), avec le MOI ECSDE de Grèce dans le programme INTERREG ACT 4 Litter. 

Par ailleurs pour impliquer les visiteurs, répondre à leurs questions, en faire de nouveaux observateurs contributeurs à la science et afin de mieux connaître notre faune marine et notre littoral, l’Institut Marin du Seaquarium est ambassadeur relais du réseau Sentinelles de la Mer Occitanie porté par le CPIE Bassin de Thau. 

TripAdvisor (nouvelle fenêtre)
Donec venenatis, dolor leo. lectus dolor. eget accumsan