Oiseaux marins

Suivi ornithologique sur le littoral méditerranéen par le Seaquarium Institut Marin

Dans le cadre des projets menés par le Seaquarium Institut Marin Recenser les espèces pour mieux comprendre, suivre et connaître le littoral méditerranéen avec un suivi ornithologique au Grau-du-Roi. Deux sites sont définis par journée d’observations, l’un en mer et l’autre sur terre.

Une fiche de terrain accompagne les observateurs pour noter et enregistrer leurs données : la date, le lieu avec la position GPS, la météo, la température, la fréquentation du site (humaine, animaux, bateaux, activités nautiques), le nom de l’espèce observée, le nombre d’individus, l’âge (adulte, juvénile), et la situation : en vol ou posé.

Sur le terrain

Suivis sur terre et en mer

Véritable zone de halte migratoire et d’hivernage pour de nombreux oiseaux migrateurs, la Méditerranée est un endroit de choix pour les oiseaux en période d’hivernage.

Pingouin torda, sternes cogek, sternes naines, aigrettes, gravelots à collier interrompus, grands cormorans, goélands leucophées et goélands d’Audouin.

Bien plus qu’un acteur du tourisme

Les suivis ornithologiques au Grau-du-Roi permettent de surveiller la biodiversité aviaire le long du littoral méditerranéen.

Grâce à ces observations, menées par le Seaquarium Institut Marin, de nouvelles informations sur les populations d’oiseaux dans cette région spécifique mènent à mieux les comprendre.

Ces données sont fondamentales pour évaluer l’état de l’environnement local, suivre les espèces menacées et contribuer à la recherche scientifique sur la migration, l’écologie et la conservation aviaire.

En se concentrant sur des sites clés comme la flèche de l’Espiguette et la plage du Grau-du-Roi, ces suivis ornithologiques fournissent une base solide pour la gestion durable des ressources naturelles et la protection des habitats côtiers mais aussi un lien logique en tant que centre de culture scientifique reconnu d’intérêt général.

TripAdvisor (nouvelle fenêtre)